Oelenberg – Altbronn – Baumgarten

Accueil/Oelenberg – Altbronn – Baumgarten
Oelenberg – Altbronn – Baumgarten 2013-11-08T11:38:29+00:00

 

Altbronn 035Le 29 septembre 1825, les moines viennent s’établir à Oelenberg, rejoints par les Sœurs de Rosenthal. Moines et moniales vivront ainsi dans leur clôture respective, jusqu’en 1895. Les vocations affluent, les moniales se trouvent à l’étroit au bout de quelques années.

En décembre 1893, Dom François Strunk, Abbé  des moines, fait l’acquisition pour les soeurs, d’une propriété dite « le château » dans le petit village d’Ergersheim, à quelques 18 km de Strasbourg. 

Le 6 décembre 1895, au petit matin, 80 soeurs quittent Oelenberg et sont chaleureusement accueillies par les villageois d’Ergersheim et leur curé. Réunis autour de l’Évêque de Strasbourg, elles franchiront dans la soirée le seuil de leur nouvelle demeure. Dès lors sept fois par jour, à l’heure de la prière, le village entend tinter dans le ciel d’Ergersheim, une petite cloche datant de 1796, ramenée par les moines de Darfeld et offerte aux sœurs.

Dans les années après-guerre, les bâtiments s’avérant alors trop vastes et le village ne cessant de se développer, peu à peu se fait sentir la nécessité de chercher à nouveau un lieu plus adapté à la taille de la communauté et à la vie monastique.

Mais un long temps s’écoulera encore jusqu’à la réalisation d’un transfert…

                                                                                                                                                                                                                                                              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Altbronn 035Le 29 septembre 1825, les moines viennent s’établir à Oelenberg, rejoints par les Sœurs de Rosenthal. Moines et moniales vivront ainsi dans leur clôture respective, jusqu’en 1895. Les vocations affluent, les moniales se trouvent à l’étroit au bout de quelques années.

En décembre 1893, Dom François Strunk, Abbé  des moines, fait l’acquisition pour les soeurs, d’une propriété dite « le château » dans le petit village d’Ergersheim, à quelques 18 km de Strasbourg. 

Le 6 décembre 1895, au petit matin, 80 soeurs quittent Oelenberg et sont chaleureusement accueillies par les villageois d’Ergersheim et leur curé. Réunis autour de l’Évêque de Strasbourg, elles franchiront dans la soirée le seuil de leur nouvelle demeure. Dès lors sept fois par jour, à l’heure de la prière, le village entend tinter dans le ciel d’Ergersheim, une petite cloche datant de 1796, ramenée par les moines de Darfeld et offerte aux sœurs.

Dans les années après-guerre, les bâtiments s’avérant alors trop vastes et le village ne cessant de se développer, peu à peu se fait sentir la nécessité de chercher à nouveau un lieu plus adapté à la taille de la communauté et à la vie monastique.

Mais un long temps s’écoulera encore jusqu’à la réalisation d’un transfert…