Bernardvillé - Alsace

Amis

logo-Baumgarten-finalAssociation des Amis de l’Abbaye de Baumgarten

Siège social :  Abbaye de Baumgarten – Chemin de Compostelle

67140 Bernardvillé

 

 

« C’est par l’intermédiaire de nos amis que Dieu prend soin de nous » (auteur anonyme)

 

L’Association des amis de l’abbaye de Baumgarten constituée selon le régime de droit local des associations du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle,  portée sur ses fonds baptismaux le Samedi 26 mars 2011, en l’Abbaye de Baumgarten, son siège social,

et un groupe de Laïcs cisterciens fondé en février 2007 

sont proches de notre communauté et avancent avec nous, chacun à leur manière. Ainsi, c’est un accompagnement mutuel que nous nous offrons les uns aux autres.

Pour faire plus ample connaissance, consultez les pages qui leur sont respectivement consacrées sur ce site.

 

Objectifs de l’association
  • être une aide pour les moniales dans la préservation de leur choix de vie et de l’environnement de l’abbaye de Baumgarten,
  • contribuer de façon active, financière ou par des conseils apportés aux analyses et suivis de projets, à l’entretien, à l’aménagement de l’abbaye,
  • développer en collaboration avec les moniales, les possibilités d’accueil,
  • faire mieux connaître la communauté monastique en étant un prolongement amical de leur vie et de leur rayonnement,
  • entourer la communauté d’amis fidèles,
  • encourager les initiatives spirituelles et culturelles de la communauté,
  • contribuer à promouvoir les valeurs monastiques (partage de la prière et liturgie monastique), l’hospitalité et la connaissance de la vie cistercienne.
 

Le Président Gérard DISS AGO du 16 avril 2016

AG du 16 avril 2016 Baumgarten (50)

AGO 16 avril 2016

AG du 16 avril 2016 Baumgarten (55)

AGO 16 avril 2016

Composition du Comité Directeur

Le samedi 25 mars 2017, au cours de l’Assemblée générale ordinaire, a été élu le nouveau comité directeur :

  • Président : DISS Gérard
  • 1ère Vice Présidente : STOCKER Eliane (Mère Marie-Josée)
  • 2e Vice-Président : HATTERER François
  • Secrétaire : HATTERER Marie-Thérèse
  • Secrétaire-adjointe : SUTTER Simone (sœur Simone)
  • Trésorier :  GUTH Gérard
  • Trésorière adjointe : STOCKER Eliane (Mère Marie-Josée)
  • Assesseurs : DIDIER Emilienne, DISS Josiane, FALLER Marie-Odile (soeur Marie-Odile), HATTERER Jean-Georges, LAUGNER Maurice, MESSEMER Yolande (Sœur Andrée)

Nom *

Votre email *

Votre message

captcha
Saisissez le code ci-dessus*

* champs obligatoires

 LE COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 25 MARS 2017 VOUS SERA DONNE EN LECTURE PROCHAINEMENT

 

COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU 16 AVRIL 2016

  1. Le Président Gérard DISS salue l’assemblée (une bonne soixantaine de personnes) et donne d’emblée la parole à M. Hugues PETIT, Maire de Bernardvillé.
  2. le Maire salue l’assistance et remercie toutes les personnes présentes de former une assemblée aussi nombreuse. Il se fait chaque année un plaisir de prendre part à cette réunion. Souhaitant un bon déroulement de l’Assemblée Générale il donne rendez-vous à tous au verre de l’amitié.
  1. Ouverture de l’Assemblée Générale et allocution du Président

Le Président précise d’entrée que l’Assemblée Générale de ce jour marque le 5e anniversaire de la création de notre Association des Amis de l’Abbaye de Baumgarten, née le 26 mars 2011.

Il continue : « En prenant la parole ce matin, au nom du Comité Directeur je voudrais vous associer toutes et tous à notre anniversaire. Comme dans une famille, on est heureux d’être ensemble pour fêter les moments qui ponctuent la vie d’un être cher et à fortiori lorsque l’âge de ce dernier commence à compter. Qu’il en soit de même pour nous aujourd’hui. Et telle grand’mère qui disait que l’on ne fête un anniversaire que lorsque les bougies coûtent plus cher que le gâteau ! Dieu merci, ce n’est pas encore le cas pour notre association qui, avec ses 5 ans d’existence, est jeune, motivée et dynamique.

      En cinq ans nous avons parcouru un certain chemin, sans avoir eu l’impression de « labourer la mer ». Nous avons progressivement prouvé notre existence, réalisé des actions, mis en place une stratégie, créé des contacts. L’anniversaire de ce jour est la journée idéale pour apprécier le chemin parcouru et entamer d’un pas confiant l’année qui nous attend.

      Un anniversaire mérite toujours un moment de réflexion. Rappelons-nous les moments que nous avons appréciés et faisons la paix avec ceux qui nous ont causé des difficultés. Quoi de mieux que de conjuguer cette réflexion avec notre Assemblée Générale ordinaire, où le passé évoqué avec vous en ce jour, quant à la pertinence de nos activités par rapport à vos attentes doit valoir de producteur d’avenir pour nous.

      Merci à M. Hugues PETIT, Maire de Bernardvillé, qui nous accueille pour la quatrième fois dans cet ancien presbytère et d’avoir, une nouvelle fois, mis gracieusement la salle à notre disposition. Nous le remercions également d’avoir accepté de prendre en charge les frais postaux d’envoi de nos courriers d’invitation. C’est un geste que nous saluons tout particulièrement et qui est pour nous un grand privilège. »

      Le Président accueille également un couple (membres) de langue allemande qui nous a fait l’honneur de prendre part à notre Assemblée Générale accompagné d’un ami de langue allemande également.

 

Le Président continue en saluant plus particulièrement

  • Hugues PETIT, maire de Bernardvillé,
  • Mme Nathalie ERNST, Conseillère Départementale
  • le Chanoine Jean-Luc LIENARD, Vicaire Général, représentant Mgr Grallet,
  • Mère Anne-Emmanuelle, Mère abbesse de l’Abbaye Cistercienne Notre Dame du Bon Secours à Blauvac (en Provence)
  • Sœur Marie-Josée, Prieure de la Communauté Monastique de Baumgarten, vice-présidente de notre association et la forte délégation de moniales de l’Abbaye de Baumgarten,
  • Dom Dominique-Marie, Supérieur de la Communauté Monastique de l’Oelenberg et Père immédiat de l’Abbaye de Baumgarten,
  • Dom Hugues, Père Abbé de l’Abbaye cistercienne Notre Dame des Neiges (en Ardèche)
  • Père Pierre HAAS, aumônier de la Communauté cistercienne de Baumgarten,
  • Père Yannick BEUVELET, curé de la Communauté de paroisses du Piémont d Hohenbourg (Obernai)
  • Maurice LAUGNER, Président de l’Association des Amis de la Seigneurie et membre du Comité
  • Mme Marie-Anne PETIT, Présidente du Conseil de Fabrique de Bernardvillé
  • Albert FARNER, adjoint au Maire de Nothalten
  • Les maires honoraires des communes environnantes : MM. Claude ADONETH (Epfig) – Maurice LAUGNER (Andlau) – Gérard ZIPPERT (Dambach-la-Ville) – Alfred BECKER (St Pierre), par ailleurs ancien Vice-président de l’ex Conseil Général du Bas-Rhin.
  • Gilbert MOSSER, représentant la presse

Il poursuit pour excuser :

  • Antoine HERTH, Député
  • Philippe RICHERT, Président du Conseil Régional d’Alsace,
  • Jean-Claude MANDRY, Maire d’Epfig
  • Joseph DAUL, Président du PEP et membre de l’association
  • Dom Jean-Marc THEVENET, Abbé de l’Abbaye Notre Dame d’Acey (Jura)
  • Père Jean-Baptiste EPP, Père Oblat

Il relève avec beaucoup de satisfaction que nous sommes environ 60 personnes physiquement présentes en ce jour, en dehors des pouvoirs qui nous ont été adressés, une participation qu’il qualifierait de fort honorable et qui atteste de l’intérêt et de la confiance qui est portée à notre association. Nous sommes pleinement conscients de la mission et des liens étroits tissés entre la Communauté et l’association.

Et le Président de relever que nous avons également parmi nous des membres allemands, en l’occurrence Herr und Frau Klaus HAAS de Bad Bergzabern et Herr Walter HABENICHT de Landau (les deux villes sont dans le Land Rhénanie-Palatinat). Il leur adresse donc quelques mots en langue allemande. Cette attention est reproduite dans le compte-rendu pour honorer nos membres de langue allemande qui nous ont fait l’honneur de nous rejoindre et, étant membres, seront donc également destinataires du document :

 

      Sehr verehrte Freunde,

      Es freut mich heute, dass ich Sie im Namen des Vorstandes unseres Vereins hier im alten Pfarrhaus von 1732 in Bernardvillé zur ordentlichen Mitgliederversammlung begrüssen und willkommen darf.

      In unseren verschiedenen Berichten, möchten wir heute Rückblick halten über das Vereinsleben im vergangenen Jahr. Unser Freunde-verein der Zisterzienserinnenschwestern von der Abtei Baumgarten ist nicht irgendetwas abstraktes, dass sich einfach so in Paragraphengerüste und Zahlenkorsette zwängen lässt, dass sich einfach so verwalten lässt. Aber ganz gleich, an welchem Platz, in welcher Situation wir, Freunde, alle stehen, ohne unsere Mitglieder, wäre unser Verein und wâre unsere Hilfe für unsere Schwestern nicht das, was es ist. Die verschiedenen Berichte werden es behaupten. 

      Leider sind sie alle in französisch ausgesprochen. Sollten Sie einige Schwierigkeiten haben, so kônnen wir spâter am Ehrenwein oder während des Essens uns darüber unterhalten.Ich heisse Sie noch einmal recht herzlich willkommen.

Plusieurs membres ont entrepris « leur dernier voyage » et nous ont quittés l’année écoulée.

Le Président précise que nous nous souviendrons d’eux plus particulièrement lors de la messe du 2e dimanche après la Toussaint, célébrée annuellement pour les membres défunts de notre association en l’abbaye de Baumgarten. Il invite l’assemblée à observer un temps de silence à leur mémoire.

Puis le Président déclare ouverte l’Assemblée Générale ordinaire 2016 statuant sur l’exercice 2015.

Il précise que le quorum est largement atteint puisque 121 voix sont présentes (63) ou représentées (58) sur 219 adhérents au 31 décembre 2015. L’Assemblée Générale peut donc statuer en toute légitimité, les délibérations et/ou décisions prises étant juridiquement valides.

  1. Adoption du compte-rendu de l’Assemblée Générale du 11 avril 2015

Le Président donne la parole à la secrétaire Marie-Thérèse Hatterer qui présente la synthèse du compte-rendu de l’Assemblée Générale 2014, lequel a été adressé avec le courrier d’invitation.

Le compte-rendu est adopté à l’unanimité.

Le Président exprime ses remerciements et sa reconnaissance à la secrétaire et à son adjointe, Sr Simone, pour l’aide qu’elles lui apportent dans sa fonction de Président.

  1. Rapport moral

Le Président, Gérard Diss, se dit heureux de présenter le rapport moral qui revêt ce jour un caractère quelque peu particulier puisqu’il marque le cinquième anniversaire de l’association. Il rajoute :  « tout un symbole qui ne change pourtant rien à la nature de l’exercice qui est de vous présenter un état des lieux de notre association le plus fidèle possible, y compris nos activités, nos projets, nos ambitions

      Malgré tout, il me semblait nécessaire de «  marquer le coup »et d’aborder ce bilan sous un angle particulier.

      Un anniversaire, c’est tout d’abord un moment de fête, un moment de partage, un moment de joie. C’est l’occasion de s’extirper quelque peu de notre quotidien, un point de repère utile pour rassembler des amis ou des membres de sa famille. Ce moment de fête et de joie, nous allons le partager ensemble lors de notre déjeuner en commun, après avoir soufflé à notre tour, nos 5 bougies lors du verre de l’amitié.

      Mais un anniversaire, c’est aussi le temps du bilan. Profitons de cette occasion pour nous accorder un instant et jeter un regard dans le rétroviseur, non pas pour en tirer quelques autosatisfactions ou regrets, mais pour faire le point et nous projeter plus efficacement dans notre avenir.

      Bien entendu je vais vous faire l’économie d’un historique détaillé de l’évolution de notre association. En revanche, ce que je souhaite à travers mon rapport moral de ce matin, c’est partager avec vous les grands enjeux qui ont influencé, qui influencent encore ou qui influenceront dans le futur notre stratégie de développement. Des enjeux qui peuvent se résumer à mon sens en un mot d’ordre : conforter nos acquis tout comme nos objectifs, poursuivre notre développement.

 

      Depuis le 26 mars 2011, il me semble qu’il nous est permis de conclure humblement à la réussite de tous nos engagements auprès de la Communauté Monastique de l’Abbaye Notre Dame de Baumgarten. Or, cette réussite nous la devons à deux vecteurs principaux.

      P  Elle revient prioritairement à cette équipe d’une vingtaine de bénévoles, acteurs de terrains, qui nous permet de respecter nos engagements dans les diverses actions entreprises, ce de façon régulière, en l’occurrence à périodicité hebdomadaire :

  • Entretien de l’environnement paysager de l’abbaye
  • Tâches ménagères à la Maison des Hôtes et dans certaines parties privatives de la communauté
  • Aide apportée aux sœurs âgées et/ou malades
  • Aide apportée à l’atelier couture et broderie pour la confection d’ornements liturgiques et linge d’autel
  • Permanence à l’accueil et prise en charge de diverses courses

               En somme une palette bien fournie et diversifiée.

         A la suite de  Gérard de Nerval qui affirmait que « l’expérience de chacun est le trésor de tous », je serais enclin à dire que l’expérience de chacun d’entre vous, bénévoles auprès de la Communauté Monastique de l’abbaye de Baumgarten, contribue à la notoriété de l’abbaye, de notre association et de sa crédibilité mais également de sa force consultative. Chacun d’entre vous amène sa pierre à l’édifice.

– A ces activités pratiques s’ajoutent des préoccupations plus administratives que sont le suivi des dossiers de sécurité, la communication par le biais du site internet, de l’animation moyennant deux conférences annuelles et un concert.

   Nous vous en rendrons plus amplement compte dans le rapport financier et le rapport d’activité qui suivront et qui témoigneront de nos actions du terrain et de l’accomplissement des objectifs fixés.

   – Enfin, activités plutôt « de coulisse », temps de travail « caché », car personnel, pour les secrétaires, trésoriers et président, afin d’administrer et de faire vivre l’association. Aboutissement pour 2015 de six réunions du Comité Directeur, une réunion de Bureau et six réunions de groupe de travail et/ou commission à but spécifique.

 

P Le second vecteur contribuant à ce sentiment de réussite, nous le devons également à la volonté et aufidèle soutien de tous nos membres et donateurs, de vous toutes et tous. Le rythme des nouvelles adhésions ne faiblit pas, ce qui démontre une certaine attractivité. Ainsi, en date du 31 décembre 2015, nous avions franchi la barre des 200 membres pour en recenser 219, à jour de cotisation, ce qui nous vaut une augmentation de 25 membres par rapport à 2014, soit + 11,42 %.

   Votre soutien constitue une contribution essentielle à nos actions, et ce à double titre :

  • Votre cotisation, notre seule rentrée financière, nous aide à prendre en charge les contrats de maintenance préventive et/ou corrective des dispositifs de sécurité incendie, les outils de communication que sont le site internet, le dépliant de l’abbaye. Le rapport financier qui suivra vous donnera de plus amples renseignements.
  • Le nombre d’adhérents permet de démontrer la force et l’impact de notre association et d’asseoir sa crédibilité et son sérieux.

      Ainsi donc, tant pour les uns que pour les autres, je ne peux que vous remercier de votre « présence » à nos côtés et de la confiance que toutes et tous vous nous accordez pour mener à bien, avec vous, cette noble mission d’accompagnement de nos amies moniales, car c’est d’amitié qu’il s’agit réellement.

      Nous pourrons de la sorte toujours garder la même détermination, le même enthousiasme, quels que soient les écueils rencontrés. Chaque problème a une solution. Mais il faut prendre le temps de l’analyser en profondeur, sous tous les aspects, sans vouloir y apporter une réponse stéréotypée, sans vouloir y plaquer des solutions toutes faites, portées par des slogans racoleurs.

      Permettez-moi de vous livrer cette parole d’Albert Einstein : « la vie est comme une bicyclette, pour garder l’équilibre… il faut avancer ».

      En début de mon rapport moral je vous ai fait part de notre souhait de nous projeter plus efficacement dans notre avenir. Notre programme pour 2016 se décline de la manière suivante :

  • La poursuite de toutes les tâches dites « pratiques », évoquées précédemment
  • La reconduction des trois contrats de sécurité incendie
  • La vérification des installations électriques et du paratonnerre
  • La visite quinquennale de la Commission de Sécurité Incendie pour milieu 2016 pour la poursuite du classement de l’abbaye en ERP de 5e catégorie à sommeil
  • Le suivi du site Web de l’abbaye
  • L’actualisation en version n° 4 du dépliant de l’abbaye et en version n° 2 du dépliant « Laissez-vous aller à l’amitié »
  • Les deux conférences, sachant que celle d’entrée en Carême, en date du 13 février 2016, animée par M.Odile et Gilbert Mosser, retraçait leur vécu sur trois itinéraires différents du chemin de Saint Jacques, qu’ils ont parcourus. La conférence d’entrée en Avent se déroulera le 26 novembre 2016. Des pourparlers sont en cours.
  • Le concert de musique juive par l’ensemble SAOUDARA, sous la direction de Mme Isabelle MARX, en date du 2 juillet 2016
  • Une messe chantée en grégorien par le chœur d’hommes « Jubilate » de Saverne et environs, sous la direction de M. Maurice BIGNET, dimanche 25 septembre 2016.

      Le Président conclut par un poème sur le bénévolat :

                                                                                                    Pour être bénévole

                                                                                                    il n’y a pas d’école !

                                                                                                    Il faut de la disponibilité

                                                                                                    et de la solidarité !

                                                                                                   Mais aussi de la bonne humeur

                                                                                                   répandue avec chaleur.

                                                                                                  Vous tous qui en faites partie

                                                                                                  vous œuvrez avec modestie…

                                                                                                  Vous n’êtes jamais réticents

                                                                                                  et répondez toujours présents !

                                                                                                 Pour ce bel investissement,

                                                                                                 soyez remerciés chaleureusement !

 Remerciant l’assemblée pour l’attention portée à ses propos, le Président soumet son rapport moral à l’approbation des membres qui l’adoptent à l’unanimité.

  1. Rapport financier

Avant de décliner les chiffres, le Trésorier, Gérard Guth, remercie particulièrement Sr Marie-Josée qui fait le travail au quotidien.

Puis il donne les résultats spécifiques arrêtés au 31 décembre 2015 :

Recettes Dépenses
Total 5.635,52 4.053,50
======= =======
Cotisations 2.356,00 Secrétariat et frais postaux 371,45
Dons 1.809,00 Assemblée Générale 807,32
Recette AG 966,00 Cotisation évènement exceptionnel 65,00
Intérêts livret 4,52 Sécurité vérifications 2.045,73
Transfert caisse à cpte bancaire 500,00 Communication 264,00
Transfert caisse/compte bancaire 500,00

Excédent de l’exercice 2015      1.582,02

Compte tenu que nous fêtons cette année le 5e anniversaire de l’association, le trésorier a également donné un petit aperçu sur l’ensemble des années écoulées :

Recettes                                       25.428,00

Dépenses principales

  • Communication   6.152,00
  • Sécurité   7.432,00

Le Président remercie les trésoriers pour le dévouement avec lequel tous deux remplissent leur fonction et le zèle qu’ils déploient dans la tenue parfaite des comptes, sans tolérer la moindre approximation. Il souligne aussi l’aide apportée par Sr Lamberta pour le suivi des rentrées de cotisations.

  1. Rapport des réviseurs aux comptes

Marie-Marthe NEPPEL, au nom d’Emilienne Didier et en son nom propre, donne lecture du rapport rédigé suite à la révision des comptes.

Le Président les remercie pour la tâche dont elles se sont acquittées et pour leur collaboration.

  1. Quitus et décharge

Le Président invite l’assemblée à donner quitus et décharge aux Trésoriers ainsi qu’au Comité, ce qu’elle fait à l’unanimité.

  1. Election des réviseurs aux comptes

Le Président donne connaissance de l’article 12 des statuts relatif aux réviseurs aux comptes et précise qu’Emilienne Didier ne peut plus assurer cette fonction, étant donné qu’elle a été cooptée en début d’année au sein du Comité Directeur de l’association, étant donné et que cette fonction n’est pas compatible avec celle de membre du Comité.

Le Président propose la candidature de Michèle BUECHER de Turckheim, laquelle est élue à l’unanimité.

Elle accomplira donc la tâche de réviseur aux comptes aux côtés de Marie-Marthe NEPPEL.

 

  1. Fixation de la cotisation 2016

Le Trésorier  Gérard Guth reprend la parole en s’adressant à l’assemblée :

« Nous ne souhaitons pas freiner les investissements et les aides que nous apportons à la Communauté des moniales. Je vous propose de maintenir la cotisation au montant actuel, soit 17 €/pers ou 25€/couple et famille. Si nous arrivons à tenir le pari que chacun s’investisse un peu, nous arriverons à augmenter le nombre de membres ».

Il précise une nouvelle fois que pour solutionner le problème des dons il existe la formule de passer par la Fondations des Monastères. Il suffit d’envoyer le don en mentionnant qu’il est à attribuer à l’abbaye Baumgarten de Bernardvillé. Le montant est envoyé à l’abbaye pour renflouer sa trésorerie.

Il rajoute : « si vous envoyez un chèque pour payer la cotisation et que vous souhaitez faire un don à l’Abbaye, il vaut mieux faire deux chèques séparés. Si vous souhaitez un reçu fiscal, il vaut mieux passer par la Fondation des Monastères. Les chèques envoyés à l’association nous permettent d’avoir une trésorerie plus conséquente et cela servira à payer des contrats d’entretien. Mais nous ne sommes pas en mesure de délivrer un reçu fiscal. »

L’assemblée confirme la cotisation aux montants suggérés par le trésorier.

 

  1. Rapports d’activité

Le Président donne la parole à François Hatterer, Vice-Président, lequel évoque les différents travaux effectués durant l’année :

10.1 Entretien des espaces verts de l’abbaye

L’équipe du jeudi (5 à 7 bénévoles) s’occupe des espaces verts de la Communauté des moniales, environ 5ha. Les intervenants ont à cœur d’améliorer la qualité paysagère du site. Les aménagements paysagers et floraux, la tonte des pelouses, la taille des haies et arbres fruitiers, l’élagage des arbres, le ramassage des feuilles mortes, l’entretien des berges de la rivière, le nettoyage, le tri, le rangement en période hivernale constituent l’essentiel de leurs tâches.

Il est à relever qu’une autre équipe de 5 bénévoles dite « équipe du mardi » contribue également au maintien de la beauté du site et intervient une fois par mois pour des travaux plus matériels (peinture et autres…)

10.2 La Maison des hôtes

Suivant l’occupation de la Maison des hôtes un ménage hebdomadaire est effectué ainsi que dans certaines parties privatives des moniales.

A ces travaux s’ajoute une journée dite « Oschterputz » réunissant une équipe de volontaires sous la houlette de Josiane et Gérard Diss, journée entièrement consacrée au nettoyage à fond de la Chapelle, du réfectoire des hôtes, des parloirs, de la salle de conférence à la Maison des hôtes, le nettoyage des vitres, etc…

10.3  Autres activités

Il y a lieu de mentionner l’aide apportée aux moniales malades âgées et à l’atelier couture/broderie des aubes, chasubles et étoles, la permanence à l’accueil de l’abbaye, les rendez-vous médicaux des moniales nécessitant un chauffeur, etc…

10.4 L’administration

      « Vous entretenir de ce point est chose délicate et sans le précieux concours de notre Président, Gérard Diss, nous ne serions certainement pas à ce stade d’efficacité ». Et de poursuivre : « il assure la gestion et le suivi de tous les dossiers de sécurité incendie, de vérification des installations électriques ainsi que du paratonnerre. »

      François Hatterer a soulevé d’autres points encore :

  • Au vu de la complexité de la règlementation et pour satisfaire un certain nombre de normes en vigueur pour la poursuite du classement de l’abbaye en 5e catégorie ERP (Etablissement recevant du public), il a fallu assurer le suivi et l’association a permis le financement

Ò du contrat de maintenance des extincteurs, des robinets d’incendie et des blocs autonomes d’éclairage de sécurité,

Ò du contrat de maintenance et d’entretien des systèmes de désenfumage naturel

Ò du contrat de maintenance des installations fixes de protection contre l’incendie.

  • La prescription du 25 août 2011 imposait un contrôle annuel ainsi qu’un contrat triennal qui fut assuré le 24 avril 2015. Quelques non-conformités furent signalées, pratiquement toutes régularisées à ce jour.
  • Une formation des équipes d’évacuation au sin de la Communauté a été organisée le 5 mai 2015.
  • Le contrôle annuel des installations électriques et du paratonnerre a également été honoré.

Et François Hatterer de conclure ce point en rajoutant : « Si tous les contrôles ont pu aboutir pour le bien de la Communauté, nous le devons exclusivement à Gérard Diss, notre Président, qui n’a ménagé ni son temps ni ses énergies à cette fin. » Et d’inviter l’assemblée à le remercier par des applaudissements particuliers.

10.5 Communication

François Hatterer donne ensuite un bref aperçu de ce qui peut relever de ce point :

  • Les tâches administratives assurées par :

 » le Président qui est le représentant civil et juridique,

 » la secrétaire, responsable administrative,

 » le trésorier, responsable de la tenue des comptes et de la gestion des fonds.

  • Le site de l’abbaye, dont le suivi est assuré par les secrétaires et financé par l’association, avec la collaboration de WEB 67.
  • D’autres outils de communication ont été élaborés avec le concours de « Création Magnolia » d’Eichhoffen, et financés par le biais de l’association : le dépliant relatif à l’abbaye, celui de l’association « Laissez-vous aller à l’amitié, la carte de remerciement jointe à l’envoi de la carte de membre.

10.6 Animation

François Hatterer continue pour souligner les conférences proposées par l’association avec Mgr Lucien Fischer pour l’entrée en carême (sacrement de la réconciliation) et Mme Jeannine Siat pour l’entrée en Avent (Comment l’attente du Messie a évolué à travers les étapes de l’histoire du peuple d’Israël), les deux étant suivies par un auditoire intéressé et relativement nombreux.

Actuellement l’association propose aussi un concert dans l’année et c’était au tour de Bernard Guntz et de sa troupe d’animer l’après-midi (veillée de chant et de prière).

Le Président, Gérard Diss, remercia son vice-président pour le développement de tous ces points. Il l’a remercié plus spécialement pour les mots chaleureux à son encontre. Il s’est dit touché par la reconnaissance qui lui a été témoignée.

Puis il soumet le rapport d’activité à l’appréciation de l’assemblée, laquelle l’adopte à l’unanimité.

  1. Régularisation des fonctions au Comité Directeur

      Cooptation de Mère Anne-Emmanuelle DEVECHE, Emilienne DIDIER et Jean-Georges HATTERER

Le Président donne quelques précisions quant aux statuts à respecter (article 4 du Titre 2 et article 7 du titre 3), d’où la cooptation de Mère Anne-Emmanuelle au tire de Supérieure nommée mais non résidente de l’Abbaye de Baumgarten.

Par ailleurs pour faire suite à deux démissions, après prospection pour des candidatures, et ainsi être en conformité avec les statuts, ont été cooptés Emilienne DIDIER et Jean-Georges HATTERER.

Le Président demande à l’assemblée de ratifier ces cooptations, ce qui est fait à l’unanimité des présents.

Le Bureau est donc complété comme suit :

  • 1ère vice-présidente : Mère Anne-Emmanuelle DEVECHE
  • 2e vice-président : François HATTERER

Ces modifications seront intégrées au procès-verbal de l’Assemblée Générale qui sera transmis au Tribunal d’Instance de Sélestat.

 

  1. Divers

Le Président donne la parole à l’assemblée et est amené à donner quelques précisions complémentaires quant à l’attribution du poste de 1ère vice-présidente à Mère Anne-Emmanuelle.

  1. Conclusion

par Mère Anne-Emmanuelle

Le texte intégral de l’intervention de Mère Anne-Emmanuelle est reproduit ci-après, surtout à l’intention des membres qui n’ont pas pu prendre part à l’assemblée générale.

« Depuis octobre 2014, suite au Chapitre Général de notre Ordre, qui s’est tenu à Assise, j’ai été, d’abord comme visiteuse avec dom Hugues, puis comme supérieure nommée mais non résidente, en contact et en charge de la communauté.

A ce titre je suis très contente de participer à cette journée.

Une de mes grandes et heureuses découvertes ici, à Baumgarten, a été de voir le dynamisme de votre association et sa très bonne insertion au service de la communauté.

On dit de saint Albéric, un de nos Pères fondateurs de Cîteaux (abbaye mère de toutes nos abbayes), qu’il était « Amant du lieu et des frères ».

Il me semble que cette devise pourrait s’appliquer à votre association, sauf qu’il s’agit des sœurs !

 

Vous le voyez et vous le savez, la communauté ne rajeunit pas. C’est le défi qu’il nous faut traverser aujourd’hui avec confiance et réalisme. Vous nous aidez à garder la bonne dynamique.

Mais une part du dynamisme communautaire lui vient du vôtre ! De tout ce que vous partagez avec enthousiasme et persévérance depuis cinq ans. Et ce ne sont pas d’abord des moyens financiers, c’est une bienveillance créatrice, une sympathie, une empathie même. A mes yeux votre apport est d’abord humain. Car, comme on le dit aujourd’hui, il « crée du lien », il entretient un courant de vie entre vous et avec les sœurs. Cela est primordial. Il s’agit d’une manière « d’être » avant même de « faire » quoi que ce soit !

De cela je veux vous féliciter !

Et pour cela, qui est vital en notre temps, je veux aussi vous remercier de grand cœur. Et pour vous rejoindre tous, je le fais à travers la personne de votre président et de son épouse qui sont si donnés, en kilomètres, en temps et en compétences.

Merci à Josiane pour la bonne « petite main » et le  « grand cœur » à l’atelier de couture et pour le soutien à son époux !

Vraiment, pour tous les services, toutes les présences et toutes les propositions, un grand merci.

 

La vocation d’une communauté contemplative est d’être « présence aimante et priante au cœur du monde, sans être du monde » et sous le regard de Dieu, confessé, aimé et prié.

Votre vocation, comme association d’amis depuis cinq ans, c’est de permettre à ce charisme monastique de se maintenir en ces temps difficiles, de l’aider en participant à son rayonnement temporel et spirituel.

Puissiez-vous surtout devenir :

  • de plus en plus beaux dans l’ordre de la sainteté !
  • plus fervents et assidus dans celui de la prière et de la charité !
  • plus humbles dans la grâce du service mutuel !
  • Ainsi le monde où nous vivons devient meilleur parce que nous devenons meilleurs.

C’est de bon cœur et de grand cœur que je m’associe à ce jour.

 

C’est aussi avec mon cœur et la foi qui l’habite que je vous invite à persévérer dans le bien, à travailler à la communion entre vous grâce au service concret, à vous stimuler les uns les autres pour que le monde sache qu’il est beau et fécond de croire.

 

J’aime bien le propos de Sainte Mère Teresa qui invitait les gens « malheureux » à se tourner vers les autres pour sortir du marasme ambiant. Elle a bien raison !

 

Un vœu pour terminer : que vous puissiez inviter les générations à se croiser dans votre association et donc que des jeunes viennent découvrir les trésors cachés dans le silence de notre abbaye au creux des vignes et des rochers, là où le Seigneur parle au cœur ! »

Le Président remercie Mère Anne-Emmanuelle de s’être exprimée ainsi et d’avoir parlé au cœur des membres réunis en ce jour.

►Puis il donne la parole à Dom Hugues, qui se dit impressionné d’avoir à prendre la parole, n’étant « qu’un petit abbé ardéchois qui, il y a deux ans, n’avait encore jamais mis les pieds dans ce beau pays d’Alsace. Puis il continue (nous reproduisons ses mots tels que prononcés lors de notre Assemblée Générale) :

      « J’en avais cependant goûté quelques fruits exquis puisque le plus jeune de nos frères est natif de Baldenheim près de Sélestat et que, cette année encore, il a réussi à faire pousser 421 pieds de géraniums sous notre cloître !

      Depuis octobre 2014 j’ai donc accompagné Mère Anne-Emmanuelle, suite à la démission de Mère Marie, pour aider la communauté à cheminer. Et nous continuons. Nous sommes donc devenus, comme vous tous, des « amis de Baumgarten ».

      Merci de votre accueil et merci de votre aide à cette communauté.

      Je ne sais pas si vous mesurez bien le trésor qu’elle constitue dans le dynamisme propre à cette abbaye. En venant de l’extérieur cela est impressionnant. La vie circule. Je vous félicite et, comme Père Abbé d’une petite communauté isolée en montagne, j’envie Baumgarten ! Mais il n’est pas bien d’être jaloux, c’est pourquoi je le confesse publiquement …

      Je voudrais simplement vous partager que ce que vous vivez dans votre association au service d’une communauté monastique, rejoint des questions que nous nous posons depuis déjà quatre ans et plus au niveau de toute la France. Vous apportez une part de réponse intelligente, inventive et concrète.

      Nous sommes en effet 27 monastères cisterciens trappistes dont les abbés et abbesses se réunissent deux ou trois fois l’an pour essayer d’envisager l’avenir avec responsabilité.

      Beaucoup de nos communautés ont connu une forte affluence de vocations après la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui ceux et celles qui ont persévéré sont nombreux, fidèles et généreux, mais nous ne sommes pas assez dans les nouvelles générations pour les accompagner et même les assister. Nous essayons, entre monastères, de nous entraider le mieux possible.

      Il faudra encore inventer de nouvelles collaborations.

      Cette année deux monastères ont décidé de fermer. L’un de sœurs rejoint sa maison mère en Mayenne. L’autre de frères, se disperse et cède leur beau monastère du XIIe et du XVIIIe siècle à une communauté dite « nouvelle » au beau nom de « Chemin Neuf ». Il y a quelques années, quatre de nos communautés féminines ont décidé de fermer leurs monastères respectifs ou une partie de la communauté peut vivre paisiblement le grand âge au monastère sans peser trop, mais en étant dans le rythme de vie dans lequel elles ont toujours vécu.

      Aujourd’hui nous cherchons ensemble des solutions. Nous reconnaissons avoir un peu de retard par rapport à certaines communautés apostoliques qui ont su anticiper. Ici je pense aux sœurs de Ribeauvillé ou de Niederbronn que nous avons pu visiter.

      Mais on comprendra qu’un monastère stable (même s’il a déménagé somme toute assez récemment) n’a pas la même « souplesse » que des communautés de communautés réunies dans une même congrégation.

      Chrétiens, à fortiori moines et moniales, nous savons d’où nous venons et où nous allons.

      Dieu, communion d’amour, est au commencement comme au terme de la vie qu’Il donne en plénitude. Nous vivons d’espérance de temps nouveaux et d’un ciel nouveau…

      Nous refusons donc l’insémination artificielle pour renouveler nos communautés, comme nous refusons aussi l’euthanasie et le suicide…

      Le Christ qui a tellement aimé le monde continue de se donner à lui, jusque ad mortem.

      C’est en ce dynamisme pascal que nous devons vivre … nous aussi jusque ad mortem … en nous aidant les uns les autres. En nous portant, en nous aimant.

      Ceci étant dit, que devons-nous faire pour les communautés dont la vie semble si précaire qu’elle ne peut plus s’équilibrer dans la féconde tension cistercienne qui est d’un subtil équilibre ?

      Il y a quelques jours un moine d’une autre communauté que la mienne m’a dit : « tu as suscité « OCSO France » (cette assemblée de tous les supérieurs dont je vous parle) dans l’idée de fermer ton monastère. Où en es-tu ? »

      Je fus quelque peu surpris et même troublé et blessé par la question, mais j’ai répondu et défendu ma communauté !

      Quel est l’abbé qui souhaite voir la fin de sa communauté ? Qui voudrait scier la branche sur laquelle il chante ?

      Et je me souviens de la phrase des voisins de Tibhirine (nous fêtons en ces jours le 20e anniversaire de leur sacrifice) dans le film « Des hommes et des dieux » : « vous êtes la branche, nous sommes les oiseaux ».

      Il y a des branches fragiles qui n’en sont pas moins gracieuses et utiles pour l’équilibre du grand arbre tout entier ! Faut-il les couper ? Faut-il les maintenir en vie artificiellement ?

      On fait souvent du soin palliatif … alors que le Saint Père François, avec qui nous sommes aujourd’hui à Lesbos, aime à voir l’église et donc nos communautés comme des « hôpitaux de campagne ». Comme monastère nous ne sommes pas d’abord des centres de soins palliatifs ou des musées du passé ! Même si, lorsque c’est nécessaire, nous pouvons et même nous devons être experts en humanité, jusqu’au bout, et que nous savons généralement très bien accompagner nos chers anciens et anciennes dans l’expérience pascale de la mort.

      Nous devons, comme le dit encore le Pape François, en citant les évêques latino-américains : « passer d’une attitude’ de conservation à une attitude missionnaire ». C’est-à-dire que nous devons choisir la vie et vivre en espérance. Nous devons toujours aller de l’avant. Cela requiert pour nous, moines et moniales, de savoir renoncer, et peut-être aussi, réfléchir davantage à ce qui est essentiel à notre témoignage de vie en ce monde et en ces temps.

      Recevons encore l’appel du Pape qui ne s’adresse pas qu’aux autres : « Je préfère, écrit-il, une Eglise accidentée, blessée et sale pour être sortie par les chemins, plutôt qu’une Eglise malade de la fermeture et du confort de s’accrocher à ses propres sécurités. Je ne veux pas une Eglise préoccupée d’être le centre et qui finit renfermée dans un enchevêtrement de fixations et de procédures. Si quelque chose doit saintement nous préoccuper et inquiéter notre conscience, c’est que tant de nos frères vivent sans la force, la lumière et la consolation de l’amitié de Jésus-Christ, sans une communauté de foi qui les accueille, sans un horizon de sens et de vie. Plus que la peur de se tromper, j’espère que nous anime la peur de nous renfermer dans les structures qui nous donnent une fausse protection, dans les normes qui nous transforment en juges implacables, dans les habitudes où nous nous sentons tranquilles, alors que, dehors, il y a une multitude affamée, et Jésus qui nous répète sans arrêt : « donnez-leur vous-mêmes à manger » (Mc 6,37).

      Gardez, chers mis, des cœurs grand ouverts, soyez une force de proposition et d’accompagnement. Dites aux plus jeunes, par vos actes, plus que par vos paroles, et en les entraînant, « qu’il est bon pour des frères et des sœurs de vivre ensemble et d’être unis » (Ps 133,1).

      Je vous remercie de votre invitation et je souhaite à chacun une belle journée sous le soleil alsacien qui est tout intérieur ! »

Le Président remercie Dom Hugues pour le message qu’il a bien voulu transmettre à l’assemblée en lui disant « »nous savons que vous aimez l’Alsace et que vous aimez Baumgarten, tout comme Mère Anne-Emmanuelle, venus tous les deux, spécialement pour prendre part à notre Assemblée Générale ».

►Ensuite il invite Dom Dominique-Marie, Supérieur du Monastère des moines de l’Oelenberg, Père Immédiat de Baumgarten, à prendre la parole pour, à son tour,  adresser quelques paroles aux membres. Il dit sa joie d’être présent à cette rencontre et transmets les pensées fraternelles et les prières des Moines de l’Oelenberg. Et de continuer : « je passe chaque mois chez les Sœurs et les Moines de l’Oelenberg et les Moniales de Baumgarten forment vraiment une famille. Dans l’année nous vivons une journée de rencontre fraternelle. La beauté du lieu (Baumgarten) est un petit Paradis. Nous avons aussi des amis et des proches qui nous aident ponctuellement (tailler les arbres, jardiner, etc… Je suis heureux de voir cette assemblée autour des Sœurs ».

Il présente encore succinctement la Communauté de l’Oelenberg qui compte encore une dizaine de Moines, lesquels constituent une Communauté fragile mais en recherche d’amour fraternel.

Puis il conclut en remerciant le Président pour l’invitation et en souhaitant bonne continuation à tous.

Le Président remercie Dom Dominique-Marie pour ses mots chaleureux et très fraternels qu’il vient de prononcer en toute amitié.

►Il revient ensuite à M. le Chanoine Jean-Luc Liénard, Vicaire épiscopal de Strasbourg. Il présente les salutations de Mgr Grallet, archevêque de Strasbourg, de Mgr Kratz et de Mgr Dollmann, évêques auxiliaires, ainsi que de M. le Chanoine Lachmann, vicaire épiscopal du Bas-Rhin.

Il insiste sur le témoignage donné à notre société d’aujourd’hui par les sœurs qui vivent ensemble à longueur d’année. Et de continuer :

  • Qu’est-ce que c’est beau l’Eglise avec toutes ces diversités
  • Qu’est-ce que c’est beau l’Alsace : heureusement que d’autres nous le font remarquer !
  • Quelle belle collaboration entre moniales et association, lesquelles travaillent au service de tous les hommes.

S’il y a tout cela c’est aussi grâce à l’Eucharistie : l’Eglise fait l’Eucharistie et l’Eucharistie fait l’Eglise. Quelle belle complémentarité avec le diocèse ! L’abbaye est présente au sein du diocèse. »

 

►Puis le Président, ayant remercié l’orateur, donne la parole à Mme Ernst, Conseillère départementale, qui se dit heureuse d’être de nouveau présente cette année et rajoute : « On ne peut que se réjouir de la générosité qui se dégage de l’association. Merci à tous ces bénévoles, que l’on souhaite évidemment encore plus nombreux. » Elle relève la « bonne coexistence » entre laïcité et religion (expérience au Centre d’Interprétation du Patrimoine, les expositions de crèches, etc…). Elle rajoute : « il est important que nous puissions montrer notre appartenance à une communauté » et souhaite un grand avenir à l’association à l’occasion de son 5e anniversaire d’existence.

  1. Le verre de l’amitié ponctue l’Assemblée Générale, lequel est suivi d’un moment de convivialité réunissant les personnes qui ont réservé leur repas autour d’une choucroute.

.

 

Gérard Diss, Président         Marie-Thérèse Hatterer, secrétaire